Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2009

Messieurs les élus de l’est montpelliérain, le doublement de l’A9 est un combat du passé !

Messieurs les élus de l’Est Montpellierain, pour la santé de vos habitants et l’avenir de la planète, il vaux mieux que vous vous mobilisiez par exemple pour le prolongement du tramway vers Vendargues, Castries et Baillargues , la mise en place d’un moyen de transport en commun efficace sur la RD 65 (route des ronds points) au lieu de doubler l’A9 et la RD 65, afin de capter au profit des transport en commun, l’important flux de passagers qui viennent tous le soirs et tous les matins s’embouteiller sur ces axes.

La multiplication des rocades ne résout rien, pollue l’atmosphère (ex : de plus en plus de pics d’ozone) et dégrade la santé des riverains (cf. les études de l’Institut de Veille Sanitaire).

Ce qu’il faut, s’est améliorer les entrées sorties de l’A9 pour la sécurité et renforcer les transports en commun, le ferroutage et le merroutage pour les marchandises.

La multiplication des zones construites ou commerciales contribue par contre à l’asphyxie.

Une vision de l’aménagement équilibré du territoire qui ne concentrerait pas toutes les activités sur l’agglomération montpelliéraine mais la répartirait harmonieusement sur tout le territoire, est la vraie vision d’avenir : ne perdez pas votre temps sur des combats de court terme, d’arrière garde et anti-écologiques, mais projetez vous plutôt sur l’avenir! C’est le meilleur service que vos pourrez rendre à vos habitants ! Merci.

 Je reste bien sûr à votre disposition pour en discuter.

Cordialement,

Georges Fandos

Président de l’ADPMA 9 (Saint Aunès) qui a déposé un recours en Conseil d’Etat contre le projet de doublement de l’A9, avec d’autres associations de vos villages.

Délégué régional CAP 21

25/01/2009

CAP 21 appelle à rejoindre la manifestation du 29/01/09



CAP 21 appelle à rejoindre la manifestation du 29/01/09 à l’initiative de l’intersyndicale CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA pour que des mesures urgentes soient prises en terme d’emploi et de pouvoir d’achat.

CAP 21 se réjouit du fait que l’appel de l’intersyndicale précise que la relance de notre économie ne peut se concevoir que dans l’optique du développement durable.
Cette relance doit donc concerner les biens de première nécessité et durables et ne pas encourager les gaspillages et la pollution de l’environnement comme dans le passé.
C’est pourquoi, comme le souligne le texte de l’intersyndicale , le système financier doit être fortement régulé et les échanges doivent être conditionnés au respect des règles sociales et environnementales établies par l’OIT.
Il faut à tout prix éviter que des moyens financiers soient engloutis en pure perte pour financer le système bancaire (qui n’en pas toujours besoin), car le crédit est d’abord paralysé faute d’une relance d’une demande solvable.
De manière concomitante, il ne sert à rien de relancer une demande qui irait aggraver le déséquilibre de notre balance commerciale, comme en 1981, si cette demande ne se porte pas sur des biens durables et des services fournis par des entreprises européennes et donc si ce n’est pas nos emplois qui en bénéficient. Le respect des règles de l’OIT au niveau des échanges internationaux Europe- reste du monde est donc fondamental pour freiner les délocalisations.

Georges Fandos
membre du bureau national de CAP 21

19/01/2009

Denis SERRE a été nommé délégué de CAP 21 dans les Pyrénées Orientales

 

En présence d’une délégation menée par Georges FANDOS délégué régional, les adhérents de CAP 21 des Pyrénées Orientales se sont réunis à Perpignan le samedi 17 janvier 2009.

Denis SERRE  a été nommé délégué de CAP 21 dans les Pyrénées Orientales et sera chargé d’animer CAP 21 dans ce département.

Les adhérents de CAP 21 ont réaffirmé leur volonté, d’agir et de s’exprimer de façon autonome sur les questions de développement durable et sur les dossiers qui leur tiennent à cœur, tout en participant en tant que membres fondateurs du MODEM, à la vie de ce mouvement.

Conformément aux voeux de François Bayrou et Corinne Lepage , CAP 21 contribuera ainsi à la ligne d’autonomie que s’est fixé le MODEM, vis-à-vis de la gauche et de la droite.

En particulier CAP 21 sera extrêmement vigilant sur le fait que le MODEM ne devienne pas une simple force d’appoint ni de la majorité régionale, ni de la majorité parlementaire, mais qu’il s’affirme dans l’autonomie et le soutien au développement durable.

Georges FANDOS

Délégué régional

Denis SERRE

Délégué départemental

Contact : D. Serre - CAP 21 PO - 11 rue de la tramontane 66000 CALCE  tel : 06 03 00 70 67

 

18/01/2009

Doublement de l’A9 : le bon sens va-t-il réussir à s’imposer ?


Enfin une bonne nouvelle ! En effet comme nous le disons depuis longtemps,   le doublement de l’A9 qui semble être remis en cause, ne répond pas aux besoins de sécurité : avec ou sans doublement, les embouteillages seront les mêmes aux entrées et sorties aux heures de pointe et c‘est faux de dire comme Mr Grand que ça ne couterait rien à l’Etat, car on devrait construire des ouvrages d’art (exemple : ponts au niveau de la Lironde, pour la transparence hydraulique) qui seraient à la charge de l’Etat et donc des contribuables.

Les solutions résident dans l’amélioration des voies de sortie, des transports en commun, et le transfert des camions ou le transport des marchandises par la voie ferrée.

Mr Moure devrait savoir qu’on a beau multiplier les rocades, ça ne résout rien, cf. les problèmes de trafic de toutes le grandes villes…

En plus c’est en complète contradiction avec la volonté de réduire les gaz à effet de serre : un peu de cohérence SVP !

Georges Fandos

Délégué régional CAP 21 LR

 

10/01/2009

Meileurs voeux pour 2009

Madame, Monsieur,

je vous souhaite mes meilleurs voeux de santé et prospérité  pour 2009 à vous et à vos proches.

Et j'espère qu'en cette nouvelle année les défis importants qui se posent à nous trouvent au moins un début de solution que ce soit pour les tristes événements en cours à Gaza ou pour les autres conflits.

J'espère aussi  que les mots de solidarité et d'écologie ne restent pas lettre morte pour beaucoup d'entre nous et pour la planète !

Chaleureusement

Georges FANDOS