Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/06/2010

Doublement de l'A9

La décision de doubler l’A 9 au niveau de Montpellier prise par Jean Louis Borloo, ne résoudra en rien les problèmes de circulation car les embouteillages sont dus à un effet « entonnoir » lié aux limites des voies urbaines de Montpellier dans leur capacités à absorber le trafic massif provenant de l’autoroute aux heures de pointe. Seule la réduction du trafic par le renforcement des transports en commun et le transfert du fret de la route vers le rail (ou la mer) est de nature à réellement réduire les problèmes.
Mais c’est vrai que cela suppose une politique volontariste et innovante dont certains lobbies routiers et du BTP font peu de cas. Les intérêts des citoyens et de la planète sont une nouvelle fois bafoués au profit de ces groupes de pression et d’élus peu imaginatifs ou peu sensibles aux contradictions : on ne peut à la fois vouloir réduire les gaz à effet de serre et vouloir doubler les capacités des autoroutes ! CQFD.


Saint Aunès, le 13 juin 2010.
Georges Fandos
Délégué régional CAP 21 LR