Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/06/2009

Comment résoudre la crise du lait ?

Dans le domaine de l’agriculture en général et du marché laitier en particulier les subventions décidées par la commission européenne profitent d’abord aux grandes exploitations et laissent sur le carreau les quelques 16% d’exploitations produisant moins de 100 000 litres (pour la plupart en zone de montagne ou isolées) .

Les principes d’aménagement du territoire doivent s’appliquer effectivement sur l’ensemble du territoire pour maintenir en place les petites exploitations, elles aussi créatrices d’emplois.

La survie des producteurs de lait n’est possible que si la régulation du marché laitier est basée sur des quotas par exploitation et par actif au niveau national et communautaire pour éviter concurrences intracommunautaires et le dumping des importations à bas prix.



Cap21 propose aux centrales d’achats et chaînes commerciales (spécificité française) , d’acheter au prix de revient le lait produit par les exploitants locaux respectant ainsi la filière aval en échange d’une communication nationale au soutien à la production locale en « circuits courts » et au maintien d’emplois dans la branche laitière.

Le développement durable c’est aussi l’économie au niveau du transport et la fraîcheur des produits présentés aux consommateurs.


Georges FANDOS  (Responsable de la commission agriculture et forêt)-  Yveline MOEGLEN (porte- parole)

Commentaires

besoin de verifier:)

Écrit par : Nina_Tool | 19/09/2009

Les commentaires sont fermés.