Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2008

Communiqué de presse de CAP 21 Montpellier sur les municipales

Les adhérents de CAP 21 de Montpellier et ses environs réunis en assemblée générale le samedi 26 janvier 2008, tiennent à faire savoir publiquement leur désaccord complet avec le ralliement très probable de Marc Dufour et de ses amis à la liste Mandroux / Frêche dès le 1er tour de scrutin sans véritable consultation des adhérents MODEM.
Ce ralliement à une liste où G. Frêche figurerait en 2ème place est contraire ou souhait de 82 % des électeurs du MODEM qui ne veulent pas qu’il joue un rôle important dans la future équipe municipale (cf. sondage paru dans la presse locale).
Marc Dufour et ses amis se mettent ainsi en porte–à-faux par rapport aux électeurs du MODEM.
Il nous est donc impossible de cautionner l’attitude politiquement suicidaire de Marc Dufour qui aurait pour résultat de reconduire G. Frêche à la présidence de l’Agglomération.
Ceci aboutirait à la poursuite d’une politique d’expansion urbaine effrénée de l’Agglomération (1 million d’habitants) avec toutes les conséquences négatives que l’on sait pour ses habitants et l’environnement.
Nous rappelons que cette politique est de plus contraire au programme et aux statuts du MODEM qui s’est prononcé lors de son Congrès fondateur de Villepinte pour le développement durable (article 2 de ses statuts).

Pour le groupe CAP 21 du Montpellierais,

Georges Fandos

Membre du MODEM
Membre du Bureau National de CAP 21 (parti co-fondateur du MODEM)